Fonctionea

Combien je peux emprunter avec 2600 euros de salaire ?

emprunt avec 2600euros mensuel

Combien pouvez-vous emprunter avec un revenu mensuel net de 2 600 € ? Vous pouvez le savoir en effectuant une simulation de votre capacité d’emprunt en ligne. Ce niveau de revenu ouvre droit à une capacité d’emprunt conséquente. Pour cela, la banque prêteuse prend en compte de nombreux facteurs pour vous accorder un prêt immobilier, notamment vos revenus, votre taux d’endettement et votre saut de charge.

 Les mensualités d’un prêt immobilier jusqu’à 910 euros par mois

Selon les recommandations du HCSF (Haut Conseil de Sécurité Financière), le taux d’endettement d’un emprunteur pour l’achat de sa résidence principale ne doit pas dépasser 35 %. Avec un revenu de 2 600 euros, vous pouvez donc obtenir un prêt dont les mensualités peuvent atteindre 910 euros. Mais ce n’est pas aussi simple dans la réalité, car les banques ne se contentent pas de regarder vos revenus pour décider de vous accorder ou non un prêt immobilier, d’autant plus que ce dernier vous engage pour une durée moyenne de vingt ans, voire plus.

Elles vont donc évaluer la stabilité de votre poste. En effet, un contrat à long terme sans période d’essai est fortement apprécié. Ils passeront également vos comptes bancaires au peigne fin pour s’assurer que vous savez gérer correctement un budget, et que vous évitez les découverts bancaires et les rejets de prélèvement. Enfin, l’établissement bancaire examinera vos dettes actuelles, pour les intégrer au calcul global de niveau d’endettement. Si tous les signes sont au vert, votre demande de prêt a de bonnes chances d’être approuvée dans les meilleures conditions possibles.

Notez que pour un prêt immobilier, le revenu pris en considération est votre salaire professionnel. Pour être en mesure de rembourser les mensualités de votre prêt, vous devez disposer d’une source de revenus constante et importante. À cet égard, les emplois permanents sont préférés aux contrats précaires (contrats à durée déterminée, travail temporaire, etc.). La banque vous demandera vos trois derniers bilans si vous êtes en profession libérale, indépendant, ou commerçant, afin de prouver la pérennité de vos ressources. D’autres revenus peuvent être pris en compte, tels que des revenus locatifs réguliers, des primes annuelles etc.

 Un prêt jusqu’à 217 000 euros pour un bien immobilier

Après avoir déterminé votre mensualité, vous devrez calculer le montant total de votre prêt immobilier. Cela vous aidera à cibler votre recherche de logement afin de signer un contrat de vente adapté à vos exigences et à votre budget. Vous devez prendre en compte non seulement le taux d’intérêt que vous pourrez acquérir pour votre prêt immobilier, mais aussi le taux d’assurance emprunteur et les frais annexes liés à votre dossier pour le déterminer au plus juste. Et cette somme doit être ajustée en fonction de la durée souhaitée du prêt, qui est souvent de 15 à 25 ans pour l’achat d’une résidence principale.

De nombreuses variables doivent donc être prises en compte, et rien ne vaut une simulation personnalisée pour obtenir un budget solide et une compréhension approfondie de la faisabilité de votre projet immobilier. Toutefois, si l’on se base sur les taux moyens acquis par les emprunteurs ayant un revenu de 2 600 euros, on peut espérer un prêt immobilier de 217 000 euros sur 25 ans, 185 000 euros sur 20 ans et un peu moins de 150 000 euros sur 15 ans.

 Pourquoi faire une simulation d’emprunt ?

Il est bon de calculer votre capacité d’emprunt avant de commencer à chercher un logement. Il s’agit du montant maximal du prêt que vous pouvez obtenir auprès d’une banque pour financer votre achat. Vous gagnerez du temps en ciblant immédiatement les biens qui seront dans votre budget.

Demandez donc une analyse approfondie à votre banquier ou courtier, effectuez vos propres calculs et faites une simulation en ligne. Cela vous permettra de :

  •  Comprendre votre ratio d’endettement : Lors d’une demande de prêt immobilier, vous devez tenir compte de votre taux d’endettement, qui correspond à la part de vos dépenses dans l’ensemble de votre budget. Si votre taux d’endettement est supérieur à 35%, la banque refusera de vous accorder un prêt.
  •  Examinez vos frais de subsistance : La quantité d’argent qu’il vous reste pour faire face à vos dépenses actuelles est un autre facteur que la banque prend en compte. Par exemple, vos frais du quotidien, vos frais de transport, vos frais d’achat de biens de consommation, etc. Un montant résiduel suffisant garantira à la banque que vous serez en mesure de rembourser vos échéances pendant toute la durée du prêt.
  •  Définissez votre apport : Enfin, il est essentiel de comprendre votre apport. Il s’agit de la totalité de la somme d’argent dont vous disposez pour compléter l’emprunt. Ce montant est en moyenne équivalent à 10 %. Cet apport est souvent exigé par la banque pour couvrir notamment les frais de notaire, qui sont classiques pour une acquisition immobilière et peuvent atteindre jusqu’à 8 % du prix du bien.

Vous recevrez donc une estimation de votre capacité d’emprunt ainsi que de votre capacité d’achat si vous remplissez ces conditions. Vous pourrez solliciter les services d’un courtier en crédit immobilier pour un calcul plus précis et un accompagnement sur mesure pour poursuivre la procédure. Il vous fournira le meilleur taux de crédit immobilier en fonction de votre projet et de votre profil, ainsi qu’un plan de financement personnalisé qu’il mettra en place avec ses partenaires bancaires.

SIMULEZ VOTRE PRÊT IMMOBILIER
PROFITEZ DES MEILLEURS TAUX DU MOMENT