Fonctionea

Comment déménager un lave linge ?

déménager lave linge

Déménager est toujours une période spéciale. En plus d’être chronophage, parfois économiquement onéreuse, elle est aussi source de stress. Parmi les sources d’angoisse, il y a la peur d’abîmer son matériel, et donc d’alourdir la facture du déménagement. C’est pourquoi nous vous expliquons comment déménager une machine à laver, et vous ôter un souci de la tête pour le Jour J. Poids, vidange, transport et protection, vous n’aurez plus d’inquiétudes.

Avant de partir, nettoyer sa machine

Une machine à laver, même si cela semble paradoxal, ça s’encrasse. Il est donc bon de la nettoyer de temps à autre. La première démarche est de la faire tourner avec du vinaigre blanc. Vous versez une bouteille entière dans le tambour, vous pouvez même ajouter du bicarbonate de soude (environ 100 grammes). À partir de là, vous pouvez lancer un cycle complet de lavage, sur une température au moins égale à 60°. L’utilisation du vinaigre blanc permet de détartrer les résistances de la machine à laver, ce qui augmente sa durée de vie. De plus, le calcaire est un nid à bactéries, donc vous rendez votre linge encore plus propre après ce nettoyage. Vous pouvez aussi réaliser le cycle le plus long et à 90° mais sans aucun produit. Vous nettoierez absolument tous les résidus de lessive contenus dans la cuve comme dans les canalisations grâce à la seule action de la chaleur de l’eau.

Vidanger votre machine à laver

Une machine à laver débranchée puis transportée, c’est une machine qui laisse couler un peu d’eau, parfois quelques litres. C’est normal, c’est l’eau qui se situe dans les canalisations de votre lave-linge. En éliminant cette eau, vous gagnez quelques précieux kilos sur une machine qui en pèse déjà au moins 60, certaines approchant les 100 kg. De plus, vous éviterez de vous mouiller et de mettre de l’eau partout.

Ainsi, pour vidanger la machine, il faut débrancher le tuyau d’évacuation d’eau puis l’incliner (et la machine en même temps si possible), pour en faire sortir un maximum d’eau. Votre machine a aussi une trappe par laquelle on récupère les résidus qui finissent par boucher l’évacuation (cheveux, pièces et autres morceaux de tissus). Là aussi il faut vider cette trappe. Ayez quelques serviettes ou vieux chiffons pour éviter de mettre de l’eau partout. Une fois votre machine vide, scotcher les tuyaux et câbles pour qu’ils ne vous gênent plus.

Préparer votre lave-linge pour le transport

Un lave-linge est plutôt onéreux. Il convient donc de le transporter dans de bonnes conditions :

  • Fixer le tambour. On ne s’en rend pas compte, mais un tambour est suspendu dans la machine. Utilisez les vis de fixation du tambour qui étaient en place lors de l’achat de la machine pour fixer à nouveau le tambour pour votre déménagement. Vous lui éviterez des mouvements permanents qui risquent d’endommager définitivement votre machine. Si vous n’avez plus de vis, utilisez du gros scotch d’emballage ou du scotch tissé pour le maintenir.
  • Accrochez les câbles au passe-câbles situés à l’arrière de la machine. S’il n’y en a pas, scotché-les aussi. Vous éviterez de trébucher dedans ou de les arracher.
  • Envelopper la machine dans du papier-bulle. Votre lave-linge vous paraît moins fragile qu’un élément décoratif de votre salon. Néanmoins, un mauvais coup et c’est le hublot qui casse, une mauvaise manipulation et le poids de la machine fera une trace épaisse dans le plâtre d’une cloison. Quelques tours de papier bulles vont résoudre ces éventuels problèmes.
  • Fermer le hublot est nécessaire pour éviter que la porte ne se balade dans le transport. Si vous avez laissé sécher la machine entre le dernier lavage et le déménagement, vous n’aurez pas de problèmes d’humidité ou de moisissures en laissant une ou deux journée votre lave-linge fermé.

Comment transporter votre lave-linge ?

Pour transporter un lave-linge il vous faut : mesurer les passages de porte pour être sûr de bien passer (surtout dans votre nouvel espace de vie). Il vous faut aussi des bras de disponibles, un chariot de transport (type diable), une sangle et des gants. Une machine pouvant peser jusqu’à 100 kg, deux ou trois personnes peuvent être nécessaires pour déplacer la machine sans se retrouver au bout de ses capacités physiques et donc arriver à contrôler ses déplacements. Le chariot sera utile si vous avez des espaces plats à parcourir, mais la sangle préviendra tout de même toute perte de contrôle. Les gants vous éviteront de vous blesser, notamment parce qu’une machine à laver n’offre que peu de prises pour le transport.

Enfin, une fois dans le camion, laissez le lave-linge à la verticale, comme dans votre buanderie. C’est là que vous avez le moins de chance de l’abîmer lors du transport. Si vous avez plusieurs étages à faire à pied, l’intervention d’un spécialiste du déménagement est très appréciée avec ce genre de matériel à la fois nécessaire à déménager mais souvent compliqué.

avis client