Fonctionea

Peut-on emprunter après 65 ans ?

emprunt apres 65 ans

Plusieurs retraités souhaitent contracter un prêt afin de financer divers projets, tels que les travaux de rénovation, l’acquisition immobilière, le voyage, etc. Il est tout à fait possible de souscrire à un prêt après 65 ans. Cependant, les conditions d’obtention du crédit semblent compliquées étant donné que l’emprunteur n’est plus en activité.

Quel est l’âge maximal pour contracter un prêt ?

Selon la loi française, il n’existe aucune limite d’âge pour demander un prêt. En revanche, les banques imposent souvent un âge maximal pour terminer le remboursement. En général, l’emprunteur ne doit pas dépasser 90 ans pour rembourser l’emprunt. Cela signifie que si vous avez 65 ans, la durée du remboursement ne doit pas excéder 25 ans. Au-delà, le risque devient plus important.

Le prêt effectué par les personnes âgées peut poser des problèmes. Les établissements financiers considèrent que leurs revenus sont susceptibles de baisser. Le niveau de rémunération peut inquiéter les banquiers. L’âge du souscripteur implique également une augmentation du taux de l’assurance emprunteur. Cela est causé par les problèmes de santé qui sont courants à partir de certains âges.

Ce taux d’assurance élevé doit être ajouté aux divers honoraires. Par conséquent, le coût total du prêt peut dépasser le taux d’usure. Ce dernier est mis en place pour protéger l’emprunteur. Il est souvent calculé selon le taux de prêt moyen. Cela empêche les personnes âgées de plus de 65 ans de demander du crédit auprès des banques.

Bien que la demande semble compliquée, cela n’empêche pas les retraités d’emprunter. Ils doivent suivre les conditions imposées par les banques et évaluer leur capacité de remboursement pour obtenir le crédit.

Comment demander un emprunt à partir de 65 ans ?

Bénéficier d’un prêt bancaire à la retraite n’est pas facile. Le senior doit fournir des garanties importantes à l’établissement financier pour mettre les chances de son côté. Il doit disposer d’un apport personnel suffisant. Ce dernier permet de rassurer la banque. Si vous avez plus d’apport personnel, le montant du prêt sera réduit. Il en est de même pour la durée de remboursement. Il faut savoir que les organismes de prêts demandent en moyenne un apport de 30 % du montant du crédit lorsque l’emprunteur est un retraité.

Les personnes âgées de 65 ans doivent accepter des mensualités élevées si elles envisagent de demander un crédit. Pour cause, cela peut diminuer la durée totale de remboursement. Vous pouvez ainsi emprunter sur des périodes courtes. Les seniors ne doivent pas avoir d’autres prêts en cours pour pouvoir accéder à la demande.

Pour obtenir le prêt facilement, il faut choisir une bonne assurance emprunteur. Pour cela, il faut se renseigner sur les types de garanties qui composent l’assurance. Ce dernier peut inclure la garantie décès, la garantie IPP ou invalidité partielle et permanente. Le taux de prise en charge appliquée pour cette dernière est d’environ 33 %. La garantie PTIA doit être aussi présente dans l’assurance emprunteur. Elle peut vous couvrir en cas d’invalidité mentale ou physique qui peut vous mettre dans l’incapacité d’exercer vos activités rémunératrices. Les banques définissent des âges limites pour les garanties. Par exemple, pour la garantie décès, cela oscille entre 70 et 85 ans.

Il est conseillé de choisir les garanties selon votre situation. Évitez de souscrire à celles qui vous sont inutiles, par exemple la garantie perte d’emploi. Cela risque de causer une hausse du tarif de l’assurance et du taux global du crédit. Il faut aussi comparer les offres proposées et choisir l’assureur qui propose un tarif en adéquation à ses besoins. Un senior peut faire appel à un assureur tiers s’il ne veut pas souscrire à une assurance emprunteur proposée par la banque. Pourtant, les garanties doivent être équivalentes à celles proposées par votre banque.

Si le senior possède un patrimoine important, à titre d’exemple un actif qui a une valeur de 120 % de la somme empruntée, il n’est pas obligé de contracter une assurance. Cet actif peut servir de garantie, qui peut couvrir le souscripteur.

Pourquoi solliciter l’accompagnement d’un courtier ?

Toutes les banques disposent d’une politique différente. Elles appliquent également des conditions et des critères propres à elles. C’est pourquoi il est essentiel de bien étudier les offres proposées par les établissements de crédit. Pour faciliter cette démarche, il importe de se faire accompagner par un courtier. Les cabinets de courtage disposent d’une connaissance des conditions de prêts d’organismes de prêt. Ils peuvent vous accompagner dans la recherche de la banque qui offre des crédits adaptés à vos besoins, à votre profil et aussi à votre capacité de remboursement.

Étant un professionnel du crédit, un courtier peut vous aider dans toutes les démarches liées à la demande de prêt. Il aide l’emprunteur dans la constitution du dossier tout en mettant celle-ci en valeur auprès du banquier. Il reste un partenaire clé pour trouver l’assurance qui correspond à la situation du senior. Jouant le rôle de négociateur, il favorise l’acceptation de l’assurance que vous avez choisie par l’établissement financier.

Le courtier met à la disposition des seniors emprunteurs des outils de simulation. Ces derniers permettent de vérifier la faisabilité du projet avant de procéder à la préparation des dossiers. Cette simulation est importante pour vous mettre à l’abri d’un surendettement ou une situation difficile dans le futur.

SIMULEZ VOTRE PRÊT IMMOBILIER
PROFITEZ DES MEILLEURS TAUX DU MOMENT