Fonctionea

Fidélisation des collaborateurs : les 10 meilleurs conseils

fidélisation des collaborateurs
Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Rapide
Comparateur formation
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

La clé de la réussite d’une entreprise passe inévitablement par la fidélisation des collaborateurs. Cette pratique vise à retenir les talents au sein de l’organisation, mais également à diminuer les départs des salariés qui n’hésiteront pas à se tourner vers la concurrence. La guerre des talents ainsi que le taux de turnover du personnel étant de plus en plus importants, mettre en place une stratégie pour fidéliser ses employés est donc essentiel. Cela passe avant tout par les conditions de travail ainsi que par l’engagement des collaborateurs. Découvrez les 10 conseils à suivre pour la fidélisation et la rétention des salariés ainsi que les outils RH à utiliser pour observer l’efficacité de ses actions mises en place.

Qu’est-ce que la fidélisation des collaborateurs ?

La fidélisation des collaborateurs, également appelée rétention des collaborateurs, est une méthode qui regroupe plusieurs pratiques mises en place par l’entreprise dans l’objectif de motiver ses équipes à rester au sein de l’organisation. Ces actions permettent de renforcer l’engagement des salariés pour ne pas qu’ils démissionnent pour rejoindre les divers concurrents. L’expérience collaborateur est en lien direct avec la fidélisation. Si l’expérience collaborateur est positive, alors il y a de grandes chances pour que les salariés restent longtemps dans l’entreprise.

Pourquoi la fidélisation des salariés est-elle importante ? enjeux pour l’entreprise

La fidélisation des salariés est un enjeu majeur pour l’entreprise au niveau financier et se situe au cœur des problématiques RH souvent rencontrées au sein des organisations. Fidéliser ses collaborateurs est important pour diminuer le taux d’absentéisme, réduire le taux de rotation du personnel (turnover ou taux de renouvellement du personnel), éviter le désengagement des salariés ainsi que leur démission (phénomène de grande démission), renforcer la motivation et l’engagement des employés, améliorer l’environnement et l’ambiance au travail, renforcer l’image de marque employeur, attirer et recruter les meilleurs talents. La fidélisation des employés permet également à l’entreprise de réduire les frais relatifs aux recrutements fréquents, de limiter la perte en compétences dues aux départs des collaborateurs et de rester compétitive. Le départ d’un salarié peut être très problématique pour une entreprise. En effet, cela entraîne la démotivation des collaborateurs, la désorganisation des équipes, une ambiance négative au travail et la perte des compétences. Le remplacement d’un salarié, le recrutement et la formation de nouveaux talents, représente aussi un coût considérable pour l’employeur, sans compter les pertes financières relatives à la baisse de la productivité. Fidéliser ses salariés passe également par une bonne entente entre le manager et les membres de son équipe, par la capacité de l’entreprise à respecter les promesses faites lors du recrutement et de l’embauche, par des conditions de travail favorables et des bonnes pratiques de management. La démotivation ainsi que la perte de talents sont également causées par des problèmes d’organisation et de communication au sein de l’entreprise. Alors, pour retenir ses collaborateurs et éviter un turnover trop important, l’employeur doit mettre en place au plus vite une stratégie de fidélisation efficace.

Les 6 leviers principaux de la fidélisation des employés

Il existe 6 leviers principaux pour la fidélisation de ses collaborateurs :

  • environnement de travail sain et favorable ;
  • rémunération correcte et attrayante ;
  • processus de recrutement attractif ;
  • onboarding efficace (période d’intégration de nouveaux talents) ;
  • management approprié ;
  • politique de développement des compétences.

Comment savoir si un collaborateur est fidélisé ? indicateurs RH à suivre pour la rétention des salariés

La fidélisation d’un salarié n’est jamais réellement considérée comme acquise. Il n’est pas toujours évident de connaître l’envie d’un employé de rester dans l’entreprise, étant donné que le souhait de démissionner reste souvent un secret. Par conséquent, déterminer les indicateurs de rétention est primordial pour savoir si un collaborateur est bien fidélisé. Il faut ainsi analyser le niveau de bien-être, le taux de turnover volontaire et involontaire, le taux d’absences ainsi que la satisfaction des collaborateurs. Pour évaluer la satisfaction des salariés, l’entreprise peut utiliser l’eNPS (Employee Net Promoter Score), un indicateur qui permet de mesurer la probabilité que ses salariés recommandent l’entreprise comme étant un excellent lieu de travail. Cela passe par l’envoi d’un questionnaire anonyme aux membres de son équipe, avec plusieurs questions. Le niveau de bien-être peut se mesurer par le biais d’un sondage également.

10 stratégies à mettre en place pour fidéliser ses collaborateurs

Voici les 10 conseils pour fidéliser au mieux ses collaborateurs afin d’éviter un taux de rotation du personnel trop récurrent et coûteux ainsi qu’une perte en compétence trop importante. En suivant cette stratégie de fidélisation des équipes de travail, l’entreprise peut se démarquer de la concurrence et ainsi maintenir un avantage compétitif.

1 – Mettre en place un processus de recrutement attrayant

La première étape concernant la fidélisation des collaborateurs consiste à mettre en place un processus de recrutement attrayant. La phase de recrutement est un moment important puisque c’est le tout premier contact qu’un employeur a avec un futur employé. Afin d’attirer les meilleurs talents au sein de son entreprise, il faut donc que cette dernière fasse très attention à son image de marque. Elle peut ainsi développer sa marque employeur qui donnera envie aux candidats de postuler ici et non chez la concurrence. Pour cela, l’entreprise peut par exemple optimiser sa page internet réservée aux recrutements dans le but de la rendre plus attractive.

2 – Mettre en place de bonnes pratiques de management

Mettre en place de bonnes pratiques de management est un paramètre indispensable pour fidéliser les collaborateurs. Il convient ainsi de prendre des mesures afin de s’adapter aux personnalités de chaque salarié, d’être à l’écoute et de dialoguer le plus possible. Un bon manager dispose de ces qualités et peut ainsi venir en aide à ses employés pour qu’ils gagnent en performance et puissent progresser comme il se doit. L’employeur peut également offrir une plus grande autonomie concernant la gestion des tâches et l’organisation, valoriser les compétences de chacun (attribuer des missions à responsabilité) et réaliser des retours réguliers sur la qualité de leur travail. Les collaborateurs aiment par-dessus tout participer plus activement à l’évolution de l’entreprise pour laquelle ils exercent.

3 – Opter pour un cadre de travail agréable

Le cadre de travail fait partie des principales sources de bien-être et de motivation d’un salarié. Opter pour un environnement favorable, chaleureux et agréable est donc primordial pour que les collaborateurs aient envie de travailler au sein de cette entité. Afin de motiver ses employés, le manager peut mettre à disposition des espaces de travail confortable avec des bureaux adéquats, un espace pour la pause café ainsi qu’une décoration agréable et apaisante. Un espace pour se relaxer, une salle de sport ou encore une crèche peuvent être des solutions efficaces que les grandes entreprises peuvent mettre en place pour la fidélisation de leurs salariés. De même, favoriser et maintenir de bonnes relations en interne, organiser des afterworks ou des déjeuners collectifs permet de renforcer l’esprit d’équipe.

4 – Former les salariés en interne

Mener une politique de formation dans l’entreprise est très avantageux pour fidéliser un collaborateur. En effet, cela permet d’accroître la compétitivité et favorise la diminution du taux d’absentéisme. Afin d’appréhender plus facilement l’environnement économique, les collaborateurs nécessitent de bénéficier de certaines compétences. Développer ses capacités professionnelles donne la possibilité au salarié de gagner en performance, mais également en confiance.

5 – Favoriser le développement personnel

Favoriser le développement personnel est aussi un conseil à ne pas négliger pour la rétention des collaborateurs. Cette pratique offre la possibilité aux employés de se développer efficacement au travail, mais aussi de s’épanouir professionnellement parlant. Pour y parvenir, un plan de carrière adapté aux besoins et aux attentes du collaborateur peut être proposé par l’employeur. Se tenir informé sur les opinions de ses salariés concernant les outils qu’ils aimeraient avoir, afin de favoriser leurs conditions de travail ou encore sur le processus interne actuel de l’entreprise est également essentiel.

6 – Proposer une rémunération juste et adéquate

Pour retenir et motiver ses collaborateurs, proposer une rémunération juste, adéquate et à la hauteur de leurs compétences est primordial. Rémunérer un salarié à sa juste valeur est un levier de la reconnaissance du travail qu’il effectue, de son engagement ainsi que de ses capacités professionnelles. C’est l’une des meilleures stratégies pour fidéliser de nouveaux talents et ses employés actuels.

7 – Offrir des avantages intéressants aux collaborateurs

Offrir des avantages intéressants en nature et sociaux aux collaborateurs est une excellente stratégie pour les valoriser, susciter leur motivation et par conséquent les fidéliser. L’employeur peut leur offrir des titres restaurant, des cartes cadeaux, des chèques de rentrée scolaire, une mutuelle adaptée avec une bonne couverture, une voiture de fonction ou encore des équipements électroniques, comme un ordinateur. Il peut également être intéressant de proposer des horaires plus souples.

8 – Montrer de la reconnaissance envers ses employés

Certains employés souffrent du manque de reconnaissance de la part de l’entreprise qui les embauche. Ainsi, montrer de la reconnaissance envers ses collaborateurs est l’une des clés de toute stratégie de fidélisation. En donnant un feedback régulier et constructif à ses salariés, ils seront plus motivés et se sentiront plus valorisés. Il faut donc faire preuve de reconnaissance pour retenir les employés.

9 – Être à l’écoute de ses collaborateurs

Être à l’écoute de ses collaborateurs et communiquer est la base d’une bonne relation entre l’employeur et ces derniers. Cela permet d’éviter des démissions en raison d’un malentendu. L’entreprise doit donc prendre le temps d’écouter ses salariés, de leur donner l’occasion de s’exprimer, de soulever les problèmes rencontrés et de pouvoir apporter des suggestions.

10 – Proposer le télétravail

Depuis la crise sanitaire Covid-19, le télétravail est devenu l’un des moteurs de motivation et d’engagement, et ce, même avant le salaire ou les perspectives d’évolution. C’est un élément non négociable lors d’un recrutement de talents. De même, les talents déjà en poste qui se sont laissé séduire par ce mode de travail risquent de fuir chez le concurrent si leur employeur ne leur en donne pas l’occasion. Ainsi, la mise en place du télétravail est l’une des stratégies les plus efficaces pour la fidélisation de ses collaborateurs et des futurs talents.

 

Cette liste des 10 bonnes pratiques à mettre en place pour la fidélisation et la rétention de ses collaborateurs est terminée. Désormais, vous avez toutes les clés pour fidéliser vos salariés, attirer de nouveaux talents, éviter le turnover, renforcer votre image de marque employeur, motiver vos équipes, augmenter leurs performances et leur engagement au sein de l’entreprise et vous démarquer de vos concurrents grâce à des stratégies et des pratiques de management bien définies.

Megan MARTINS

Megan MARTINS

Rédactrice web depuis 4 ans, je vous propose des contenu d'expertises en rapport avec différentes thématiques utiles pour la vie de tous les jours, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels.

avis client