Fonctionea

Financer l’achat d’une voiture quand on est fonctionnaire

L’achat d’une voiture figure parmi les projets d’acquisition prioritaires pour lesquels l’on recourt à un prêt. Le point sur les alternatives qui s’offrent au fonctionnaire recherchant un financement à cet effet.

Passer par les comparateurs

Trouver une formule d’emprunt et un prestataire répondant parfaitement à ses besoins ne relève pas toujours de l’évidence. Les offres foisonnent, certes : une opportunité pour le consommateur de les mettre à concurrence, afin d’accéder aux plus grands avantages. Quant à savoir laquelle de ces offres donne justement accès au meilleur rapport qualité/prix, c’est une autre paire de manches. Vous êtes fonctionnaire et tentez de trouver un financement adapté à vos revenus et vos besoins de liquidités ? Prenez le parti de passer des comparateurs comme Lefinanceur.fr. Sans engagement et totalement gratuits, les outils disponibles sur ce site vous permettent de simuler votre projet et d’avoir une idée claire des fonds qu’il vous faut rechercher. Vous recevrez, par la suite, diverses propositions de crédit parmi lesquelles vous êtes libre de choisir celle qui vous parle le plus.

Le crédit auto pour fonctionnaire en pratique

Quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle de l’emprunteur, les conditions d’octroi d’un prêt pour l’achat d’un véhicule ne varient pas beaucoup d’une institution à une autre. Les banques et organismes de crédit traditionnels vérifieront, entre autres, le taux d’endettement du demandeur. Celui-ci, rapporté aux revenus disponibles, définit votre capacité de remboursement, un indicateur déterminant pour le financeur quant à l’intérêt ou le risque de vous accorder un prêt. Le nombre d’emprunts que vous avez en cours influence donc également vos chances d’obtenir un prêt ou les risques de vous le voir refusé. Le fonctionnaire, en particulier, peut éventuellement bénéficier de taux préférentiel chez ces organismes primaires d’emprunt. Sinon, il existe d’autres alternatives de financement s’offrant aux personnes travaillant pour le service public, qui achètent une voiture. Les mutuelles dédiées aux agents de l’État constituent une première possibilité. L’adhésion à ces dernières donne accès à des tarifs plus confortables par adaptation des frais rattachés à l’emprunt. Cette adhésion constitue également un avantage en ce que la mutuelle se porte garante du demandeur de prêt. Plus d’info à ce surjet sur Lemagdelauto.com.

Le CSF, pour un achat de voiture tout bénéf’

Pour sa part, le crédit social des fonctionnaires prévoit un service auto intégral et très avantageux. Ceci est notamment possible grâce à ses partenariats avec un concessionnaire, d’une part et une société de financement dédié. Le prêt ECOTAUX n’est soumis à aucun frais de dossier, pour des octrois de montant variant de 5 000 à 30 000 euros. Le fonctionnaire dispose de 36 à 60 mois pour planifier ses remboursements avec un TAEG fixe. Celui-ci démarre à hauteur de 2,94 %. D’autres déclinaisons de crédits auto sont disponibles par le biais de ce même organisme. Des liquidités d’un montant minimum de 1 500 euros sont ainsi disponibles en souscrivant le prêt personnel auto. Dans la limite de 75 000 euros, cette formule peut financer jusqu’à 100 % du prix de la voiture choisie. Les durées de remboursement, déjà très flexibles, peuvent bénéficier d’un changement de jour d’échéance. Le petit plus : la possibilité de solliciter une pause mensualité.

SIMULEZ VOTRE PRET AUTO
Gratuit & sans engagement, obtenez les meilleurs taux !