Fonctionea

Comment obtenir une garantie décennale pas chère ?

decennale pas chere

En tant que professionnel du bâtiment, débutant ou expérimenté, vous savez qu’il vous faut être couvert par une garantie décennale pour pouvoir exercer votre activité. Mais que vous soyez micro-entrepreneur en création d’activité ou société implantée depuis plusieurs années dans votre secteur, vous recherchez des tarifs d’assurance décennale attractifs.

Car oui, la garantie décennale a un coût important, et l’obtenir à pas cher permet d’être plus compétitif. Mais comment décrocher ce fameux sésame à moindre prix ? Attardons nous d’abord sur le calcul du tarif de la décennale pour mieux la comprendre. Puis suivez nos 5 astuces pour payer votre garantie décennale pas chère !

Simulez votre garantie décennale
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Comprendre le tarif de l’assurance décennale

L’obligation de souscrire une garantie décennale

Comme tout entrepreneur, vous avez envie de réduire le montant de vos charges pour augmenter vos bénéfices. Cependant, l’assurance décennale reste une obligation et vous ne pouvez pas faire l’impasse sur ce poste de dépense.

En effet, la garantie décennale vous couvre pendant les 10 années suivant la livraison du chantier en cas de malfaçon, de manque de solidité de la structure ou encore de remise en question de l’usage du bâtiment. Non seulement elle permet de prendre en charge le montant des réparations liés aux dégâts sur le gros œuvre, mais en plus elle est un gage de qualité et de sérieux pour votre client.

D’ailleurs, si d’aventure vous entrepreniez des travaux sans avoir souscrit préalablement d’assurance décennale, vous seriez dans l’illégalité. Les sanctions encourues sont élevées, puisqu’outre le fait de devoir rembourser de votre poche (sur vos biens professionnels comme personnels), vous vous exposez également à 75 000 euros d’amende et 6 mois d’emprisonnement.

La décennale, pourquoi c’est cher ?

Tout d’abord, la sinistralité dans le bâtiment est particulièrement élevée, et le recours à l’assurance décennale est donc loin d’être un cas isolé. Pour cette raison, l’assureur demande des primes qui peuvent vous paraître élevées, mais qui sont pourtant calculées au plus juste pour couvrir l’ensemble des risques assurés.

Ensuite, le tarif de la décennale est toujours personnalisé et varie en fonction de nombreux paramètres. Ainsi, une TPE exerçant en Bretagne dans la peinture en bâtiment et n’ayant jamais eu de sinistres, paiera moins cher sa décennale qu’une grande entreprise de charpente exerçant sur tout le territoire français.

Voici les indicateurs que prend en compte l’assureur en décennale pour vous faire une proposition tarifaire :

  • Les activités exercées : une assurance décennale multi-travaux est plus onéreuse qu’une assurance décennale mono-travaux,
  • Le lieu d’exercice des activités : une ville, une agglomération, un département, une ou plusieurs régions, etc.,
  • La taille de l’entreprise : sa structure juridique, son nombre d’employés, son implantation géographique,
  • L’expérience et l’ancienneté de l’entreprise : ses diplômes et certifications, son nombre d’années d’activité, sa sinistralité antérieure, etc.,
  • Le chiffre d’affaires de l’entreprise : plus ce dernier est élevé, plus le risque est élevé, soit en nombre, soit en montant d’indemnisation,
  • Les garanties prévues au contrat : outre l’assurance décennale, vous pouvez souscrire à la responsabilité civile professionnelle ou à la protection juridique par exemple, ces options ont bien entendu un coût supplémentaire,
  • Les franchises prévues au contrat : plus votre reste à charge en cas de sinistre est élevé, plus le coût de votre décennale est bas,
  • Le choix de l’assureur : chaque compagnie possède sa propre grille tarifaire.

Au vu de cette liste, quelques leviers sont à votre disposition pour payer votre garantie décennale pas chère…

Nos astuces pour payer votre garantie décennale moins chère

Il n’est bien entendu pas question de changer de métier ou d’arrêter une activité qui vous permet de faire du chiffre d’affaires, mais plutôt de choisir le bon assureur, les bonnes garanties et les bonnes franchises pour votre profil.

Nous avons ainsi identifié 5 leviers pour vous permettre de payer votre décennale pas chère.

Levier numéro 1 : recourez aux services d’un courtier en assurances

Ce professionnel a pour mission de trouver en votre lieu et place une assurance décennale adaptée à votre activité professionnelle au meilleur rapport qualité / prix, tout en mettant en avant vos points forts auprès de l’assureur pour tenter d’obtenir un tarif préférentiel. Attention toutefois, car le nombre d’assureurs proposant la garantie décennale est restreint, et votre courtier peut ne pas travailler avec tous les acteurs du marché.

Levier numéro 2 : utilisez les comparateurs d’assurance en ligne

Comparer le prix de son assurance décennale sur Internet comporte de nombreux avantages. Tout d’abord, le service offert est gratuit et sans aucun engagement de votre part. Ensuite, il permet de mettre en concurrence de nombreux assureurs en décennale pour retenir le meilleur. Enfin, vous pouvez demander à recevoir des devis avant de choisir votre garantie décennale.

Levier numéro 3 : ne choisissez que les garanties utiles

Pour exercer votre métier d’artisan du bâtiment en étant en adéquation avec la loi, vous n’avez besoin que de deux assurances obligatoires, à savoir la responsabilité civile professionnelle et la garantie décennale. Les autres assurances sont donc optionnelles. Pour autant, elles peuvent être utiles, à vous de voir si vous pouvez supporter cette charge financière supplémentaire, si vous n’êtes pas déjà garanti par ailleurs, ou encore si vous avez en interne les ressources suffisantes pour vous en affranchir. En termes clairs, posez- vous la question suivante : « est-ce que cette garantie est vraiment utile pour moi ? ».

Levier numéro 4 : jouez sur le montant de franchise

En augmentant le montant de votre franchise, vous diminuez mathématiquement le montant de votre assurance décennale. En effet, vous devrez faire un effort financier plus conséquent en cas de sinistre en gardant à votre charge une partie plus élevée des travaux de réparation. Pour autant, si vous passez plusieurs années sans sinistres, vous aurez économisé suffisamment sur votre cotisation pour pouvoir dégager la trésorerie nécessaire.

Levier numéro 5 : faites le point régulièrement sur votre contrat d’assurance décennale

Ce n’est pas parce que vous avez choisi un assureur que vous ne pouvez plus en changer. Pensez à faire le point régulièrement, tous les 2 ou 3 ans, pour voir si un assureur concurrent ne peut pas vous proposer un contrat d’assurance décennale pas chère.