LOA sans apport : quelles conditions ?

loa sans apport

Le leasing avec ses deux formules LOA (location avec option d’achat) et LLD (location longue durée) permet de conduire un véhicule neuf ou d’occasion, le tout, en maîtrisant son budget auto. Ce mode de financement est très intéressant et de nombreux automobilistes optent pour cette solution économique. Afin d’obtenir une LOA sans avance d’apport, certaines modalités sont à respecter. Découvrez les conditions nécessaires pour souscrire à une LOA sans apport ainsi que son mode de fonctionnement.

Qu’est-ce que le leasing auto ?

Pour connaître les conditions de la location avec option d’achat sans apport, il est essentiel de comprendre de quoi il s’agit. Le leasing auto est apparu à la fin des années 1970 et englobe deux formules, c’est-à-dire la LOA et la LLD. La location longue durée avec option d’achat est devenue l’une des principales méthodes de financement pour obtenir une nouvelle voiture depuis 2010. C’est le mode de financement préféré des Français pour la location et l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion récent. Selon les études, la LOA représente 75 % des financements de voitures. Elle s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels.

LOA sans apport : comment ça fonctionne ?

Plus libre que l’acquisition à crédit, la LOA sans apport est un mode de financement auto qui ne nécessite pas d’avance de frais et offre la possibilité d’acheter le véhicule à la fin du contrat leasing. C’est un organisme bancaire ou de crédit qui achète l’automobile et qui la loue ou la vend au consommateur. Celui-ci ne devient donc pas directement propriétaire de l’auto. Contrairement aux autres solutions pour financer une voiture neuve ou d’occasion (crédit classique), cette formule permet au souscripteur de payer des loyers mensuels fixés dans le contrat pendant 24 à 84 mois et de devenir propriétaire de cette dernière une fois que l’accord arrive à terme, s’il le souhaite. Acquérir le véhicule à la fin du contrat n’est donc pas une obligation, mais simplement une option. Avec un crédit classique, le souscripteur est immédiatement détenteur de la voiture et ne peut pas la louer pendant plusieurs mois, afin de faire son choix. Au moment de la signature du contrat de leasing automobile LOA, un montant final est fixé et correspond au prix à payer pour acquérir le véhicule. Si le particulier ou le professionnel ne souhaite pas acheter l’auto, alors celle-ci est restituée une fois le contrat terminé. Cette solution apporte de nombreux avantages pour les consommateurs qui aiment changer régulièrement de véhicule, dans l’objectif d’en avoir toujours un récent ou pour ceux qui préfèrent le tester avant de l’acheter. La société de location ne demande pas systématiquement un apport initial pour souscrire à ce mode de financement.

Les documents à fournir pour la souscription à une Location avec Option d’Achat sans premier apport

La souscription à une location avec option d’achat sans premier apport demande au souscripteur de fournir certains documents. Les particuliers doivent envoyer les justificatifs suivants :

  • Une photocopie recto/verso de la pièce d’identité en cours de validité
  • Un RIB ou relevé d’identité bancaire
  • Les trois derniers bulletins de salaire
  • Un justificatif de domicile qui a moins de 3 mois : facture de téléphone, quittance EDF, etc
  • Le dernier avis d’imposition
  • Une photocopie du permis de conduire

Dans le cas d’une entreprise ou d’un professionnel indépendant, il faut fournir :

  • Une photocopie de la pièce d’identité recto/verso du PDG ou du gérant (en cours de validité)
  • Une photocopie du permis de conduire
  • Un RIB (relevé d’identité bancaire)
  • Un extrait de K-bis qui a moins de 2 ans
  • Un extrait du bilan, soit les feuillets 1 à 8 + 11 ou 2031/2035
  • Les coordonnées de l’expert-comptable de l’entreprise

Qui a le droit de souscrire à une LOA ?

Toute personne qui dispose de revenus réguliers et suffisants pour régler ses créances a le droit de souscrire à une LOA. Pour louer une voiture en leasing, le souscripteur peut être en CDI, mais également en CDD, en indépendant ou en intérim sous certaines conditions. Concernant une LOA en CDD, en intérimaire ou en micro entreprise, le consommateur doit avoir une activité régulière et des revenus stables pour honorer comme il faut ses mensualités qui ne peuvent pas dépasser un tiers des revenus. Il faut également que ce dernier ait un reste à vivre correct. Si ces trois conditions ne peuvent pas être réunies, alors le souscripteur peut opter pour une LOA avec apport personnel, ce qui rassure l’établissement bancaire en ce qui concerne sa situation financière. Il convient aussi de privilégier une location de courte durée, soit 3 ans maximum. En cas de besoin, une tierce personne peut se porter caution. De nombreux prêteurs refusent la souscription d’un contrat de location avec option d’achat aux personnes qui travaillent en CDD ou à leur compte. Néanmoins, il peut toujours être intéressant de demander une étude gratuite et sans engagement auprès de ces derniers. Les modalités d’un leasing en LOA sans premier apport sont très strictes et encadrées.

Les modalités d’un contrat Location avec Option d’Achat

Les modalités d’un contrat location avec option d’achat doivent inclure des mentions obligatoires, afin de le rendre valide :

  • Durée de la location
  • Valeur de rachat de la voiture
  • Montant du dépôt de garantie
  • Désignation du véhicule loué
  • Prix d’origine du bien
  • Conditions de remboursement anticipé dans le cas d’une résiliation de la LOA ou d’un rachat de l’automobile après la période de location définie
  • Forfait kilométrique appliqué
  • Montant des mensualités

Quelles sont les conditions pour obtenir une LOA sans apport initial ?

Le professionnel ou le particulier qui souhaite faire une demande de LOA sans avoir à verser un premier loyer majoré doit respecter certains paramètres. Les conditions pour obtenir une LOA sans verser d’apport sont notamment d’avoir des revenus conséquents tous les mois, de disposer d’une solvabilité crédible (taux d’endettement qui n’est pas supérieur à 33%) et le permis de conduire. Dans le cas où le conducteur serait en mesure de rembourser les loyers du véhicule, alors l’apport n’est pas une obligation. Afin de rendre l’offre plus attractive, les constructeurs proposent des loyers réduits. Toutefois, cette solution impose de verser un premier loyer assez important, ce qui implique d’avoir un apport personnel à sa disposition.

Apport et dépôt de garantie : des notions différentes

Apport et dépôt de garantie sont des notions bien différentes qu’il ne faut pas confondre. De nombreuses offres de LOA sans apport sont proposées par les loueurs. Il s’agit d’un premier versement plus important que les loyers suivants. Les loyers établis peuvent être ajustés selon la durée et le nombre de kilomètres annuel modifié pendant la période du contrat. La démarche est encore plus simple pour un locataire qui possède un apport personnel. En fonction de la somme de l’apport, les loyers fixés peuvent être réajustés. En ce qui concerne le dépôt de garantie, celui-ci est une somme bloquée qui ne sera restituée qu’à la fin du contrat si aucun problème sur la voiture n’est détecté. Dans le cas où des dommages seraient observés, cette somme couvre les frais de remise en état. L’établissement prêteur fixe cette somme librement ou bien elle correspond à un pourcentage du prix de vente.

Les avantages de la Location avec Option d’Achat sans apport

Les avantages de la location avec option d’achat sans apport sont nombreux pour le souscripteur. Celui-ci peut bénéficier d’un véhicule neuf ou récent sans avoir à fournir d’effort financier important. L’apport initial étant inexistant, la somme des loyers est lissée sur toute la période prévue par le contrat de location. La possibilité de modification du kilométrage est aussi un autre avantage de cette formule de leasing auto sans apport. Un seuil de 15 000 km pour les voitures essence et 20 000 à 25 000 km pour les voitures diesel est proposé par la majorité des prêteurs LOA. Dans le cas où le nombre de kilomètres dépasserait celui établi dans le contrat, alors le souscripteur devra payer des pénalités au moment de la restitution.

La rétraction du leasing LOA

La LOA est considérée comme un crédit à la consommation. De ce fait, le souscripteur dispose d’un délai de rétraction de 14 jours. Cette période permet à ce dernier de retourner le véhicule s’il n’est pas satisfait. Il est également possible de résilier son contrat LOA avant la fin de l’échéance. Pour ce faire, le consommateur a plusieurs solutions, comme faire l’acquisition du bien avant que le contrat arrive à terme, payer les mensualités restantes après avoir retourné la voiture, effectuer un transfert de leasing ou bien encore vendre le véhicule à une tierce personne.

Signature d’un contrat LOA sans fournir d’apport : ce qu’il faut savoir avant de conclure

Avant de signer un contrat LOA sans fournir d’apport, il est essentiel de connaître certains paramètres. Lors d’une destruction ou d’un vol de la voiture en location avec option d’achat, le consommateur doit continuer de payer les loyers, étant donné qu’ils ne sont pas suspendus. Ainsi, il faut que le locataire souscrive à un contrat qui comporte un maximum de garanties. La garantie perte financière est donc fortement recommandée pour éviter tout désagrément. Cette assurance rembourse la différence entre le montant versé par l’assureur et la somme du loyer.

Pour trouver la meilleure offre de leasing sans apport en LOA, la solution la plus efficace et rapide consiste à faire une simulation par le biais d’un comparateur en ligne, gratuit et sans prise d’engagement. Cela permet d’obtenir plusieurs devis LOA de la part des établissements prêteurs et de profiter du contrat le plus adapté à ses besoins et à sa situation.

Megan MARTINS

Megan MARTINS

Rédactrice web depuis 4 ans, je vous propose des contenu d'expertises en rapport avec différentes thématiques utiles pour la vie de tous les jours, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels.

avis client