Fonctionea

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier à paliers ?

pret immobilier a paliers

Le prêt à paliers, que l’on appelle aussi « prêt lissé », est un montage qui permet, comme son nom l’indique, de rembourser son crédit immobilier par paliers. Ainsi, l’emprunteur rembourse son prêt immobilier par phases et les mensualités sont différentes.

Qu’est-ce que le prêt lissé ?

Le prêt à paliers est généralement proposé pour le prêt d’accession sociale (PAS) ou le prêt à taux zéro (PTZ). En effet, en complément de ces dispositifs, l’acheteur a l’obligation de contracter un crédit immobilier classique. Toutefois, le prêt à taux zéro ou le prêt d’accession sociale ont souvent des durées inférieures à celles que pourraient avoir un prêt immobilier classique.

La différence entre les durées s’explique par des mensualités qui fluctuent dans le temps. Sur le long terme, il peut être gênant pour l’acheteur de devoir constamment prévoir des mensualités qui varient à la hausse ou à la baisse. Pour faciliter la gestion de son budget, il est possible de demander un prêt à paliers. La banque va opérer un lissage du prêt immobilier afin de garantir des mensualités fixes.

Le prêt lissé est généralement utilisé pour maîtriser son taux d’endettement, budgétiser ses ressources et parfois même économiser de l’argent.

Le prêt à paliers ne doit pas être confondu avec le regroupement de crédit. En effet, dans le cas d’un prêt lissé, l’emprunteur va moduler ses mensualités pour obtenir une certaine constance pendant la durée du remboursement de son prêt immobilier.

Comment demander un prêt à paliers ?

Généralement, ce sont les primo-accédants qui ont le privilège de pouvoir bénéficier d’un prêt à paliers puisqu’ils achètent leur résidence principale avec le prêt accession sociale ou le prêt à taux zéro.

Pour bénéficier d’un prêt à paliers, il suffit d’en faire la demande à son banquier.

Quels sont les avantages du prêt à paliers ?

Le principal avantage du prêt à paliers est de pouvoir obtenir un taux d’endettement inférieur à 33% afin de pouvoir emprunter de nouveau au cas où.

Le prêt lissé prend également en compte la réalité du budget de l’emprunteur. Il permet d’avoir une certaine constance dans les mensualités pour éviter de s’enfoncer dans les difficultés financières et éviter le non-remboursement.

Sur le long terme, si le taux d’intérêt est fixe, le prêt lissé permet de faire des économies en réduisant le coût total des crédits.

Quels sont les inconvénients du prêt à paliers ?

Contrairement à ce que l’on peut croire, le prêt à paliers ne convient pas à tout le monde.

Certains emprunteurs n’apprécient pas le fait d’avoir deux crédits à rembourser en même temps ou de devoir rembourser des mensualités plus légères. De même, certains préfèrent garder des mensualités parfois exorbitantes pour raccourcir le délai de remboursement des crédits.

Un exemple

Un jeune acheteur souhaite faire l’acquisition d’un bien immobilier qui vaut 300 000 euros. Il gagne environ 3 300 euros par mois. Il est éligible au prêt à taux zéro à hauteur d’un montant de 60 000 euros sur 20 ans. Il pourra commencer à rembourser à partir de la cinquième année. Ainsi, ses mensualités sont de 333 euros par mois.

Toutefois, avec 60 000 euros, il ne peut pas s’offrir le bien de ses rêves puisqu’il manque 240 000 euros à son budget. Il peut se permettre de verser un apport personnel de 10 000 euros. Il devra donc obtenir un prêt immobilier de 230 000 euros auprès d’une banque pour pouvoir faire l’acquisition du bien de ses rêves.

S’il ne demande pas le lissage de son prêt immobilier, il peut espérer obtenir un prêt immobilier de 230 000 euros à rembourser sur 20 ans avec un taux d’intérêt de 1,4%. Ainsi, sa mensualité sera de 1 164 euros par mois. Toutefois, au bout de la cinquième année, il devra également rembourser le taux à prêt zéro. Sa mensualité va grimper à 1 497 euros par mois. Son taux d’endettement dépasse donc les 45%. S’il souhaite de nouveau obtenir un crédit, il ne le pourra pas. En effet, son taux d’endettement dépasse le taux légal.

Si le jeune acheteur demande un lissage de son prêt, la banque lui proposera de modifier la durée de son emprunt afin de maintenir un taux d’endettement inférieur à 33%. Les cinq premières années, la mensualité peut être plus importante puisque le taux à prêt zéro n’est pas encore à rembourser. Au bout de la cinquième année, la banque peut opérer le lissage du prêt immobilier en gardant une mensualité fixe à 1 150 euros par mois, mais en allongeant la durée du prêt à 25 ans. Si l’emprunteur souhaite obtenir un nouveau crédit, il le pourra sans aucun problème.

SIMULEZ VOTRE PRÊT IMMOBILIER
PROFITEZ DES MEILLEURS TAUX DU MOMENT