Fonctionea

Rachat de crédit hypothécaire : quelles conditions ?

rachat de credit hypothecaire

Nombreux sont les propriétaires de biens immobiliers qui optent pour le rachat de crédit hypothécaire. Solution permettant de réduire le taux d’intérêt et d’allonger la durée de remboursement de crédit, le rachat peut être fait par un établissement de prêt ou une banque. Grâce aux avantages proposés par le rachat de prêt hypothécaire, cette opération nécessite le respect de certaines conditions pour les ménages qui vont présenter leurs biens comme garantie.

Le rachat de crédit hypothécaire, pourquoi le faire ?

Également nommé regroupement de prêts hypothécaires, le rachat de crédit reste une opération bancaire délicate qui réclame l’intervention d’un professionnel dans le domaine. Vous êtes le propriétaire d’un bien immobilier ? Vous comptez faire racheter vos crédits en utilisant la maison ou l’appartement pour garantie par hypothèque ? Le rachat de prêt hypothécaire vous permet d’avoir accès à d’autres produits financiers avec un taux d’intérêt et des mensualités plus intéressants. Avec le regroupement de prêts, vous bénéficiez d’un moyen de financement pour un nouveau projet tel que l’achat d’une automobile, la réalisation de travaux ou les loisirs. Les conditions d’obtention de ce crédit varient d’un établissement à un autre ainsi que les critères d’acceptation qui deviennent moins restrictifs.

Comme vous le savez, la souscription d’un prêt auprès d’une banque impose la présentation d’une garantie pour les fonds à verser. L’hypothèque d’un bien immobilier est une assurance du paiement des mensualités par l’emprunteur. La banque peut ainsi débloquer les fonds plus facilement lorsque vous demandez un regroupement de crédits. En cas de souci de paiement des mensualités, l’établissement financier peut procéder à la revente du bien mis en garantie afin de récupérer le revenu.

Comment fonctionne le rachat de crédit hypothécaire ?

Le rachat de crédit hypothécaire comme les autres types de regroupement de crédit doit être précédé d’une étude de faisabilité du projet. Il s’agit de la première étape à respecter pour connaitre l’évaluation du besoin de financement d’un emprunteur. L’objectif de l’analyse, c’est de déterminer la somme de crédit nécessaire à racheter ainsi que le montant du projet. Si vous souhaitez faire le rachat de crédit hypothécaire, vous devez effectuer cette étude.

La seconde étape pour assurer le rachat de crédit consiste à définir la valeur du bien et la situation de l’emprunteur. Pour la valeur du bien, vous devez demander l’intervention d’un expert en estimation immobilière. Avec son savoir-faire et ses années de pratique, le professionnel effectue une analyse de votre bien pour détailler le prix le plus approprié. Après son travail d’évaluation, l’expert peut sortir la quotité hypothécaire et la faisabilité du financement. La quotité hypothécaire est l’indicateur de faisabilité du rachat. Il s’agit d’un pourcentage servant à déterminer la limite de prêt autorisé pour le rachat de prêt hypothécaire. Concernant la situation de l’emprunteur, il faut prendre en compte ses charges et ses revenus.

Les critères indispensables pour l’acceptation du rachat de crédit hypothécaire

Quand vous décidez de faire le rachat de crédit hypothécaire, vous devez déposer un dossier de demande auprès de la banque ou de l’établissement de prêt. Ce dernier s’occupe de l’étude du dossier et d’une analyse rapide des données fournies pour accepter ou non la demande. Quelques conditions sont donc étudiées par l’expert de la banque avant d’envoyer un avis de faisabilité au client.

Le comportement bancaire

Vu qu’il s’agit de souscrire un nouveau contrat avec des mensualités et un taux d’intérêt différents du précédent prêt, la banque doit prendre en considération l’historique du comportement bancaire du client. Dans la majorité des cas, l’expert réalise une analyse des derniers relevés. Les opérations bancaires et la gestion financière sont des points importants qui permettent d’évaluer la sérosité et la capacité à emprunter d’un client. C’est durant cette étude que la banque effectue la vérification des découverts bancaires, les dépenses superflues et diverses anomalies financières.

La solvabilité

Suite à un regroupement de crédit fait par un expert de l’établissement de prêt, le montant des mensualités à rembourser ne doit pas excéder 30 % du revenu de l’emprunteur. En revanche, la banque accorde un autre pourcentage pour les propriétaires ayant des revenus élevés. Pour une personne qui se trouve dans une situation de surendettement, le rachat est proposé en fonction de son profil.

Le type de crédits

Ici, nous parlons de crédit hypothécaire à racheter par une banque. Vous devez savoir que les crédits professionnels et les dettes de jeu ne font pas partie des prêts qui peuvent être rachetés.

Les documents demandés et la garantie

Pour une étude plus approfondie de la situation de l’emprunteur, il est obligé de fournir des documents comme le justificatif d’identité, de revenus et de domicile. Si vous faites un rachat de crédit immobilier, vous serez amené à présenter un tableau d’amortissement. Le délai entre les deux opérations joue également un rôle dans la souscription d’un rachat de crédit hypothécaire. Peu importe la situation dans laquelle l’emprunteur se trouve, il doit fournir des informations exactes sur le délai entre les opérations du précédent prêt. En principe, le délai minimum des deux opérations est de 6 mois avant la souscription d’un nouveau rachat de crédit. Au sujet du rachat de crédit hypothécaire, le propriétaire du bien doit aussi proposer une garantie.

SIMULATION RACHAT DE CRÉDIT
JUSQUE -60% SUR VOS MENSUALITÉS