Fonctionea

Rachat de crédit profession libérale : quelles conditions ?

rachat de credit pour profession liberale

Strictement réglementées, les professions libérales sont présentes dans différents domaines tels que les aides familiales, les juridictions et la santé. Disposant d’un statut bien défini, elles ont des sécurités financières assez fragiles par rapport aux salariés non libéraux. Il existe des solutions de rachat de crédit pour les professions libérales, mais qui requièrent une réelle expertise. Elles peuvent envisager deux opérations, dont le rachat de crédit à la consommation et le rachat de crédit immobilier.

Les conditions pour obtenir un rachat de crédit pour une profession libérale

Comme pour le regroupement de crédits pour les particuliers, celui des professions libérales rassemble tous les prêts en cours en un seul placement. Il n’y aura plus qu’une seule mensualité qui est adaptée aux revenus et avec un TAEG qui est négocié. Pour les professionnels libéraux, le rachat de prêt aide à faire face à tous les imprévus dans la vie quotidienne. L’étude de la possibilité d’un rachat de crédit est une étape incontournable avant de sauter le pas. Un conseiller est le mieux placé pour effectuer une étude approfondie de la situation financière d’un emprunteur. D’une grande disponibilité pour son client, ce spécialiste en instruction de dossiers de regroupement de crédit est en mesure d’analyser le taux d’endettement, le meilleur taux et la durée de remboursement adapté et les éventuels frais de remboursement des crédits en cours.

Cette étude de profil financier est le seul moyen pour trouver la meilleure solution visant à réduire le montant des mensualités. A l’issue de l’entretien, le demandeur de rachat de crédit obtient une simulation complète de son profil prenant en compte sa capacité d’autofinancement et de remboursement. Fournir la preuve de son ancienneté dans sa profession permet également de consolider son dossier. De cette manière, le professionnel libéral peut démontrer que ses activités sont solides. Pour que son dossier puisse avoir une éligibilité rapide, il pourra aussi montrer son historique comptable.

Les particularités du regroupement de crédit pour les professions libérales

Que ce soit pour des prêts professionnels ou des prêts privés, un professionnel libéral peut demander un regroupement de ses crédits. Mis à part le statut de profession libérale, les professionnels libéraux ont besoin d’une liste de justificatifs plus importante dont :

  • 3 derniers avis d’imposition
  • 3 dernières déclarations 2035
  • Justificatifs des prêts professionnels en cours

Classé comme un emprunteur particulier, la profession libérale possède un profil exceptionnel. Comparée aux autres professions, elle perçoit des revenus plus élevés que la moyenne. Les organismes bancaires la scrutent particulièrement due à la fluctuation de son salaire. Pour les professions libérales, les établissements de crédits proposent des emprunts impliquant des mensualités importantes dont la durée est courte. Grâce à un rachat de crédits destinés aux professions libérales, il est possible d’alléger ce poids pesant sur le budget mensuel.

Les professions libérales éligibles à un regroupement de crédit

Pour réduire ses échéances, les professions libérales peuvent recourir au rachat de crédits. La majorité des personnes exerçant dans la profession libérale sont éligibles à un rachat de crédit. Toutefois, une étude préalable de faisabilité est nécessaire. Différentes catégories de profession libérale peuvent prétendre à un rachat de crédits :

  • les professions juridiques : greffier, huissier de justice, notaire, avocat, mandataire judiciaire, gérant de tutelle… ;
  • les professions libérales paramédicales et médicales : ostéopathe, diététicien, addictologue, ergothérapeute, sage-femme, dentiste, médecin, infirmier libéral, neurologue, cancérologue, psychologue… ;
  • les professions libérales d’enseignement : formateur auto-école, de bateau et d’avion, professeur d’économie, de danse, de langue, de piano, de mathématiques, de psychologie… ;
  • les professions libérales techniques : traducteur, géomètre, maître d’œuvre, journaliste, urbaniste, géographe, architecte, maître d’œuvre… ;
  • professions libérales comptables : commissaire aux comptes, expert-comptable… ;
  • professions libérales artistiques : cinéaste, danseur, comédien, designer, écrivain, sculpteur, peintre…

La plupart des banques classiques ne proposent pas des offres de financement aux emprunteurs qui sont dans la profession libérale. Le meilleur moyen de trouver des solutions adaptées est de passer par des intermédiaires de banques ou par des organismes mandatés par des établissements de crédits proposant des offres de regroupement de prêts.

Solliciter les services d’un professionnel pour le rachat de crédits

En vue d’analyser la faisabilité du projet, une étude approfondie menée par un expert analyste en profil de professionnels libéraux est indispensable. Il suffit de compléter un formulaire en ligne en précisant son statut de professionnel libéral. Une fois que l’étude soit faite, il va passer à l’instruction du dossier et va l’envoyer à ses partenaires bancaires.

Dans de brefs délais, l’expert va ensuite contacter le demandeur de rachat de crédit pour faire le point sur son dossier. Lorsque l’étude est terminée et que la faisabilité soit confirmée, le professionnel va lui proposer une ou quelques offres de financement correspondant à ses capacités de remboursement.

En vue de guider les professionnels libéraux dans leur rachat de crédits, des outils performants de simulation en ligne sont à leur disposition. Cet outil a été spécifiquement conçu pour le regroupement de prêts pour les professions libérales. Sans engagement et entièrement gratuite, la simulation ne prend que quelques minutes pour fournir une première estimation. Ella va ainsi indiquer le montant de la mensualité qu’un professionnel libéral peut obtenir après avoir renseigné les informations sur sa situation ainsi que tous ses emprunts en cours.

SIMULATION RACHAT DE CRÉDIT
JUSQUE -60% SUR VOS MENSUALITÉS