Fonctionea

Peut-on regrouper deux crédits immobiliers ?

regroupement de deux credits immobiliers

Oui, tout comme il est possible de regrouper ses crédits à la consommation, il est également possible de regrouper ses crédits immobiliers. Il est même possible de regrouper des crédits différents tels qu’un crédit immobilier avec un crédit à la consommation. On peut aussi parler de rachat de crédit. Le besoin d’un regroupement de plusieurs crédits immobiliers peut survenir dans plusieurs cas. Les cas les plus fréquents sont les suivants : l’investissement locatif, l’achat de la résidence secondaire ou encore celui du prêt relais qui est utilisé entre la vente d’un ancien bien et l’acquisition d’un nouveau. Le but étant de stabiliser une situation financière qui peut se compliquer avec la gestion de plusieurs échéances par mois. Il est même possible d’être gagnant, dans certains cas, sur le taux de l’emprunt en le négociant auprès de différents concurrents. La solution du regroupement de crédits doit se faire avec une grande vigilance, car il est tout de même nécessaire de fournir de solides garanties pour constituer un dossier. Que l’on soit un consommateur particulier ou une SCI, il faudra veiller à conserver un taux d’endettement viable.

Les avantages d’un regroupement de crédits immobiliers ?

Regrouper ses différents crédits est toujours une bonne idée. Cela permet de renégocier les taux et de réorganiser la gestion budgétaire.

De plus, même si elles ne sont pas souhaitables, il existe des périodes difficiles pendant lesquelles il est possible d’avoir des incidents bancaires. Lorsqu’il y a un défaut de paiement, par exemple, chacune des mensualités va générer des frais bancaires. Ce qui multiplie ces frais d’autant de fois qu’il existe de crédits différents en cours. Lorsque les taux d’emprunts baissent, l’opération peut être avantageuse. Les frais de dossier sont alors vite rentabilisés.

Selon les stades de la vie, les priorités évoluent. Le besoin de mensualités plus basses avec un échelonnement plus long ou inversement peut se faire ressentir.

Si l’objectif est de diminuer le montant des échéances mensuelles, le coût total du crédit à terme peut s’avérer moins avantageux. En effet, baisser les mensualités signifie allonger la durée de l’emprunt. Se pose alors la question de savoir si sur sa globalité, le nouvel emprunt avec ses assurances ne coûtera pas plus cher. C’est une opération qu’il est plus judicieux d’effectuer lorsque le crédit est négocié à maturité, quand les échéances remboursent plus de capital que d’intérêts.

Si baisser le montant des mensualités existantes par leur regroupement réduit automatiquement le taux d’endettement, alors il est possible d’obtenir un nouveau crédit pour un projet différent.

Si le but visé est la baisse du taux du crédit, il faut s’y prendre plus tôt. L’idéal, c’est dans les premières années du crédit, tant que les échéances sont encore fortement attribuées au remboursement des intérêts. C’est dans cette période qu’il est le plus facile de faire jouer la concurrence. Le premier tiers de l’échéancier est de ce fait le moment propice pour entamer une démarche de regroupement de crédits immobiliers ou même de renégocier un crédit unique.

Comment effectuer un regroupement de crédits immobiliers ?

Avant toute chose, il est important de préciser qu’il est absolument obligatoire d’avertir les différents organismes bancaires de l’existence d’un crédit en cours lors de la souscription du deuxième. Le risque est de se retrouver fiché à la Banque de France et interdit de prêt bancaire si deux établissements financiers s’aperçoivent que deux crédits immobiliers sont en cours sans avoir été signalés. De plus, même si les crédits datent de plusieurs années, elles peuvent demander la déchéance du crédit et exiger le remboursement immédiat sous peine de saisie des biens personnels avec poursuites judiciaires.

Pour la négociation d’un regroupement de crédits, il est possible de faire appel à un expert, tel que le courtier. Dans ce cas, ce professionnel va faire l’intermédiaire et mener les négociations pour trouver la meilleure offre du marché. C’est aussi la solution à privilégier lorsque les deux crédits portent sur deux biens différents (résidence secondaire ou bien locatif en deuxième crédit par exemple). Le courtier en immobilier est un expert dans ce type de démarche qui peut s’avérer un peu trop complexe lors du montage du dossier.

Pour les regroupements de crédits portant sur un seul bien, des simulateurs proposent des estimations sur internet. Il est même possible de se décider sur devis à valider en ligne, en joignant les pièces justificatives demandées de manière dématérialisée. La signature, elle, se fait via un formulaire papier qu’il faut envoyer par la Poste après la fin du délai de rétractation de dix jours. Cela soldera les emprunts précédents et initiera le nouveau crédit.

Pour ne pas se faire surprendre par les conditions, les frais de dossier ou les assurances, une période d’études des différents devis récoltés sur internet est nécessaire. Solliciter plusieurs organismes qui proposent des devis gratuits avant de faire son choix est un bon réflexe.

SIMULATION RACHAT DE CRÉDIT
JUSQUE -60% SUR VOS MENSUALITÉS