Fonctionea

Vacances scolaires : quelles activités pour les enfants de 2 ans ?

marionnettes enfant

Quand on est parent d’un enfant de deux ans, on peut s’interroger sur les activités qui peuvent lui plaire. Après l’apprentissage de la marche, l’enfant de deux ans n’est plus à considérer comme un bébé. Alors, comment le stimuler pendant les vacances scolaires, lui, qui n’a de cesse de vouloir apprendre et grandir ?

Quelles sont les attentes d’un enfant en termes de jeux ?

L’enfant de deux ans aborde la célèbre phase du « non ». Il a compris qu’il est un individu à part entière et qu’il a le droit de se détacher de la toute-puissance de ses parents en leur opposant un non farouche.

Pourtant, malgré ce début de volonté d’émancipation, il peut rester très attaché à un doudou qui fait office d’objet de substitution quand ses parents ne sont pas avec lui. Il commence à faire semblant (imite les bruits d’animaux, les sons extérieurs, ses parents) et c’est en cela que l’utilisation de marionnettes, pour l’amuser, prend tout son sens. Une activité de loisirs souvent très appréciée des parents comme des enfants. Cela ne nécessite pas forcément beaucoup de budget.

Il est tout à fait possible d’acheter des marionnettes en feutrine, que l’enfant pourra mettre sur sa main ou sur son doigt pour les plus petits modèles. Il s’amusera à changer son ton de voix, à utiliser ses sens pour connaitre ce nouveau jouet. Mais peut-être qu’il n’en comprendra pas toute la symbolique. Il est donc important de l’aider à comprendre ce qu’il peut faire avec : Créer une petite histoire, faire converser deux personnes différentes etc…

Que peut apporter la marionnette à un enfant de deux ans ?

L’enfant a encore du mal à distinguer la fiction de la réalité. C’est pour cela qu’il n’est pas anormal qu’il pense que son doudou, objet inanimé, peut avoir faim ou est méchant et qu’il « joue » à le réprimander, le consoler, le nourrir.

L’Autre commence à exister, dans son esprit, même s’il ne saisit pas toutes les nuances. C’est pourquoi, les acteurs de l’enfance (crèches, écoles maternelles, éducateurs en centre aéré) utilisent les marionnettes. Ces pantins sont de formidables outils pour permettre à l’enfant de parler de ses émotions. Celles-ci, s’il les ressent pleinement sont difficiles à décrire. Pour ne pas « surestimer » les capacités de l’enfant, il peut être bon de faire intervenir, dans un premier temps des marionnettistes professionnels.

Ces derniers utilisent les marionnettes au sein de spectacles qui sont adaptés au public. Voir les enfants interagir, en se positionnant à l’extérieur de l’action, permet de voir comment les enfants vivent le moment. Certains seront inquiets de voir cet objet inanimé. D’autres voudront lui faire des câlins. D’autres seront charmés par ce changement de rythme. Par le truchement de ces figurines animées, l’enfant peut comprendre que l’Autre (qui commence donc à apparaître dans son imagerie mentale), a des sentiments, ressent de la douleur si on lui fait mal etc…

La marionnette est un outil formidable pour aider l’enfant à s’épanouir, et ce, à tous les âges. A partir de deux ans, il permet de comprendre les sentiments et leur expression. Plus tard, la marionnette pourra lui permettre de s’exprimer, de se poser, le temps d’un conte.