Fonctionea

Liste des installateurs IRVE pour borne de recharge

liste installateur irve

Ayant compris l’impact sur l’environnement des carburants essence et diesel, le gouvernement français incite les consommateurs à se tourner vers des véhicules moins polluants, fonctionnant à l’électricité, avec des aides financières. La délimitation de Zones à Faibles Emissions (ZFE) où il n’est pas possible de circuler, avec un véhicule polluant, contribue à asseoir petit à petit la volonté du gouvernement. Les voitures électriques ont besoin d’être rechargées en électricité, d’où l’ambition d’implanter 7 millions de points de charge d’ici 2030 sur différents emplacements utilisés aussi bien par les particuliers que les professionnels. Ces bornes de recharge répondent à une certification depuis 2017 (la qualification IRVE), car elles supposent des connaissances spécifiques.

Installation borne de recharge

Qu’est-ce que la qualification IRVE ?

La certification Infrastructure de Recharge de Véhicule Electrique (IRVE) est obtenue par des techniciens qui suivent des formations spécifiques relatives à l’installation des systèmes de charges pour véhicules électriques. Ce sont l’AFNOR ou encore QUALIFILEC qui, en tant qu’organismes certificateurs, sont tenus d’habiliter ces techniciens. Leur travail consiste à installer en toute sécurité les bornes de recharges sur des places de stationnement en les raccordant au Tableau Général Basse Tension de chaque bâtiment.

Pourquoi passer par un installateur IRVE pour sa borne de recharge et est-ce obligatoire ?

Aucune loi ne stipule qu’il est obligatoire de passer par un technicien qualifié IRVE pour la plus petite borne de recharge dont la puissance est inférieure à 3.7 KW. Pourtant, au regard des problèmes qui pourraient survenir, même avec une borne de cette puissance, personne, sans doute, ne prendra le risque de ne pas faire intervenir un technicien qualifié IRVE. En effet, un tel système suppose une installation de premier ordre, pour être à la fois qualitative (fonctionnant correctement), mais aussi sécuritaire.

Le raccordement au Tableau Général Basse Tension ; s’il est effectué de la mauvaise manière ; peut créer une surchauffe, une surcharge, voire un court-circuit dans le meilleur des cas ; ce qui serait déjà préjudiciable. Cela est sans compter sur la perturbation électrique sur l’ensemble de l’habitation ou du bâtiment professionnel ou encore le risque de départ d’incendie. Si la borne de recharge est à l’origine d’un dommage électrique ou d’un incendie, mais qu’elle n’a pas été installée par un technicien IRVE, l’assureur du particulier ou du professionnel refusera de payer l’indemnisation.

Alors, peut-on dans ce cas, dire que recourir à un technicien IRVE est obligatoire ? La loi impose en effet de le faire, pour garantir une certaine sérénité aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. La technologie d’un moteur électrique, mais aussi hybride est assez pointue et à ce titre, demande des connaissances particulières que possèdent assurément les techniciens IRVE. Ces professionnels peuvent en outre se révéler de bon conseil pour une utilisation quotidienne des bornes.

Les installateurs IRVE : comment les trouver ?

Le marché des véhicules est en pleine croissance. A tel point que des entreprises se spécialisent uniquement dans l’installation de bornes de recharge, avec un agenda bien rempli. Il suffit généralement de taper sur un moteur de recherche « installateur de borne de recharge IRVE » pour en trouver près de chez soi, ce qui s’avère pratique ou encore d’aller sur les sites des organismes certificateurs (AFNOR et QUALIFELEC), qui recensent les professionnels bénéficiant de l’appellation IRVE (la liste étant actualisée régulièrement).

Il est bon de noter que certains électriciens ont pris la décision de diversifier leur activité en suivant la formation IRVE afin d’obtenir la certification, pour suivre cette mouvance très prometteuse. Comment savoir si un technicien ou un électricien possède bien la certification IRVE ? Généralement, l’attestation de certification est jointe automatiquement à la demande de devis, pour rassurer le client et lever les freins à la prise de décision. Mais elle apparait aussi sur le devis de ce professionnel, car il sait que cela représente pour lui une valeur ajoutée qu’il s’agit bien sûr de mettre en avant.

Mon garagiste peut-il m’installer une borne de recharge et est-il qualifié pour entretenir mon véhicule électrique ?

L’achat d’une voiture hybride ou électrique se fait généralement en passant par un garagiste. A ce titre, s’il possède la certification Reconnu Garant de l’Environnement (plus connue sous l’acronyme RGE, comme les professionnels du bâtiment), il peut être distributeur ou revendeur de bornes de recharge. Cela reste cependant relativement rare ; le monopole en la matière étant détenu par les électriciens et les entreprises spécialisées, comme dit plus haut. Il ne peut cependant pas procéder à l’installation.

Il peut être de bon conseil pour mettre en relation une personne qui souhaiterait acquérir un véhicule fonctionnant à l’électrique et un installateur de borne de recharge. Comme cela sera évoqué dans le dernier paragraphe, un garagiste lambda ne possède pas forcément les compétences pour réparer une voiture électrique. Il faut donc, avant l’achat d’un tel véhicule, se renseigner sur les professionnels habilités travaillant autour de chez soi, pour être certain de pouvoir la faire réparer en cas de problème, sans que cela devienne un parcours du combattant.

Y’a-t-il des avantages financiers à se faire poser une borne IRVE ?

Polluer moins, tout en continuant à rouler : les français sont pour, pour la plus grande majorité d’entre eux. Pourtant, l’acquisition d’un véhicule électrique suppose un investissement relativement important, même si les prix ont tendance à se démocratiser. Pour les inciter à l’achat ; comme évoqué en préambule ; le Gouvernement a mis en place différentes aides financières qu’il est possible de mobiliser pour faciliter cette transition énergétique. Ces aides peuvent bien entendu se cumuler parfois, pour passer à l’électrique, sans se ruiner.

Quand on est un particulier :

4 aides financières différentes sont mobilisables, quand on souhaite passer à l’électrique. Le Crédit d’Impôt à la Transition Energétique ou CITE est une aide que l’on peut solliciter quelles que soient ses ressources, pour acheter et faire installer une borne de recharge chez soi. Il s’agit d’une aide plafonnée. Le Certificat d’Economie d’Energie (ou prime CEE) que l’on connait également sous le nom de Prime Energie ; accordée quels que soient les revenus ; permet de financer des travaux d’économie d’énergie dans leur sens le plus large, ce qui permet donc de passer à l’électrique avec l’achat d’un véhicule plus vert et l’installation d’une borne. En échange d’une voiture ancienne et polluante, un particulier peut prétendre bénéficier d’une prime à la conversion s’il se tourne vers un véhicule hybride ou électrique. Même si l’on a de faibles ressources, il est possible de passer à l’électrique, grâce au bonus écologique. Cette aide plafonnée à 6 000 euros permet d’acheter mais aussi de louer (leasing LOA ou LLD), une voiture électrique ou hybride.

Quand on est une entreprise ou que l’on gère une habitation collective :

Les professionnels ne sont pas en reste s’ils envisagent de passer à l’électrique, notamment pour remplacer une flotte de véhicules polluants. Tout comme les particuliers, ils ont droit à la Prime CEE ; ce qui leur permet de faire des travaux d’économie d’énergie au sein de leur structure, mais aussi de faire installer une borne de recharge pour les véhicules électriques. Aucun professionnel sans doute ne souhaiterait pas bénéficier d’un crédit d’impôt. Cela est tout à fait possible si l’on fait installer pour son entreprise une borne de recharge IRVE.

Enfin, la troisième aide financière mobilisable pour l’installation d’une borne de recharge consiste en le fait de demander la prime « Aide au Développement du Véhicule Electrique grâce à de Nouvelles Infrastructures de Recharge » (ADVENIR). Le montant accordé dépend du statut du demandeur. Les bâtiments collectifs peuvent prétendre à une aide équivalant à 50% de la dépense pour l’installation d’une ou de plusieurs borne de recharge, et 40% dans le cas d’une entreprise.

Acquisition d’un véhicule électrique : l’importance de son entretien :

L’achat d’une voiture électrique ou hybride permet de réduire individuellement son empreinte carbone et beaucoup de français y sont favorables.  L’installation de bornes de recharge un peu partout en France dans des endroits publics, mais aussi chez soi, simplifie le choix, surtout quand on sait que l’on peut compter sur une installation dans les règles de l’art grâce à des techniciens IRVE. Pourtant, il faut comprendre qu’un véhicule électrique ou hybride, du fait de sa technologie, suppose un entretien et une maintenance spécifiques. Malgré l’essor des ventes de ce type de véhicules, peu de garagistes se forment pour pouvoir réparer les voitures ayant un système supérieur à 48V, ce dont il faut avoir conscience.

Pour pouvoir effectuer des réparations relativement simples comme le changement de plaquettes de freins sur ce type de voitures, un garagiste doit obligatoirement posséder une habilitation, mais aussi un équipement, spécifiques aux travaux sur les hautes tensions. De même, comme il intervient sur différents types de véhicules, il convient qu’il dédie dans son garage un espace dédié aux véhicules propres. La certification Automotive Service Excellence (ASE) permet de trouver le professionnel le plus adapté pour l’entretien et la maintenance de son véhicule électrique, en plus de l’habilitation obligatoire.

Megan MARTINS

Megan MARTINS

Rédactrice web depuis 4 ans, je vous propose des contenu d'expertises en rapport avec différentes thématiques utiles pour la vie de tous les jours, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels.

avis client