Fonctionea

Assurance de prêt immobilier pour fonctionnaire police

fonctionnaire police

L’assurance de prêt n’est pas une obligation, mais bien souvent la banque l’impose pour établir et finaliser une demande de prêt immobilier. C’est bien entendu dans son intérêt, mais aussi dans le votre que de pouvoir vous protéger grâce à cette assurance de prêt. Tout l’intérêt réside dans le choix le plus judicieux. Comment choisir une assurance de prêt lorsque l’on est fonctionnaire de police ?

Assurance de prêt, comment la choisir ?

Depuis le début des années 2010 et la loi Lagarde, il est possible de choisir librement son assurance de prêt. Avant, il fallait choisir obligatoirement l’assurance de groupe, c’est-à-dire l’assurance adossée à la banque dans laquelle on faisait l’emprunt immobilier.

Les conditions de choix et de résiliation se sont assouplies jusqu’à permettre un changement à n’importe quel moment depuis le courant de l’année 2022. Cela permet d’envisager une révision de son assurance de prêt, afin de faire jouer son statut de fonctionnaire de police par exemple, et donc faire des économies.

Si les particuliers emprunteurs se tournent vers les assurances privées, et non celles de la banque, c’est grâce à l’équivalence des garanties. C’est un document de la banque qui permet de certifier que l’assurance indépendante est similaire à celle proposée par la banque elle-même. C’est un document important pour les deux parties car, pour l’emprunteur, il lui garantit de ne pas être perdant en termes de garanties avec l’assurance sélectionnée.

Comment bien choisir son assurance de prêt pour fonctionnaire de police ?

La première démarche est de définir vos besoins en matière de garanties. Chaque assurance de prêt est pensée pour garantir le remboursement des frais restant en cas de décès ou de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie. Mais d’autres options peuvent être incluses. Si la perte d’emploi ne sera pas une priorité, la prise en charge par exemple des ITT peut l’être. Il faut aussi que vous définissiez le coût que vous acceptez de payer pour votre assurance. Elle représente une part non négligeable (de 30 % à 50 %) des coûts de votre emprunt. C’est donc un levier sur lequel faire jouer votre mensualité finale.

Le choix de son assurance est primordial aussi. Certaines assurances sont spécifiquement dédiées à la fonction publique. Pour un fonctionnaire de police, c’est la certitude d’avoir un contrat qui sera au plus près des spécificités, comme la dangerosité, du métier. Parmi les assurances pour fonctionnaires, on peut citer par exemple la MGEN, l’ADRA, l’AGPM ou encore Interiale.

Ces assurances ont un discours et une connaissance de votre situation qui est un véritable atout. Il ne faut pas négliger les offres des assureurs plus classiques qui cherchent tout de même à avoir des offres adaptées à certaines catégories particulières afin de leur apporter une réponse personnalisée.

Enfin, il faut toujours se méfier d’assurance de groupe, celle de la banque, lorsque l’on a un statut particulier. En effet, l’assurance de groupe ne fait pas dans le détail de votre situation pour calculer ses tarifs. Et dans le cas d’un statut comme celui du fonctionnaire de police, il y a des chances pour que le contrat proposé ne réponde pas à l’entièreté de vos besoins.

Quels paramètres pour jouer sur le prix de l’assurance ?

Votre assurance de prêt va prendre en compte les risques liés à votre métier, et dans le même temps tiendra compte de la stabilité de votre carrière et de l’évolution naturelle de la rémunération. Mais pour faire varier la mensualité de l’assurance, vous pouvez aussi vous assurer sur les cotisations restantes et non sur l’entièreté du capital, sur la franchise de l’ITT, sur la quotité et enfin les diverses garanties additionnelles.

avis client