Fonctionea

Quels sont les critères pour obtenir le meilleur prêt immobilier ?

critere obtention meilleur pret immobilier

Pour réaliser leur projet d’acquisition, la plupart des personnes optent pour un prêt immobilier. Il s’agit en réalité d’obtenir un financement de la part d’une banque, une institution de microfinance, un courtier ou un organisme de prêt pour démarrer ou poursuivre les travaux déjà enclenchés.

La question qui se pose très souvent à ce stade est comment faire pour bénéficier du meilleur taux possible pendant la durée du crédit. Nous proposons pour répondre à cette question quelques critères pour obtenir le meilleur prêt immobilier.

Les critères liés à l’emprunteur

Pour obtenir un crédit immobilier au meilleur taux, l’emprunteur doit remplir un certain nombre de conditions. Celles-ci concernent principalement :

La situation professionnelle du demandeur

Pour octroyer un crédit immobilier à une tierce, les structures financières se préoccupent beaucoup de sa situation professionnelle. Il s’agit en effet de s’assurer que celle-ci peut rembourser le crédit qu’il souhaite obtenir. Les taux de financement sont d’ailleurs définis en fonction de la situation professionnelle du demandeur, de sa capacité financière et de son revenu annuel net.

Ainsi, avec des revenus élevés, une importante capacité financière et une situation professionnelle stable, l’emprunteur peut être sûr de bénéficier d’un taux réduit. Les personnes obéissant à ces critères ont d’autant plus la capacité de faire des investissements et d’effectuer des dépenses. Ce sont des flux ainsi générés qui permettent aux banques de se faire plus de revenus. Voilà pourquoi ces débiteurs peuvent bénéficier de cet avantage.

Le montant de l’apport personnel

L’apport personnel est un capital propre dont dispose l’emprunteur et qu’il injecte dans son crédit. Ce montant est de plus en plus exigé par la plupart des institutions bancaires et représente un fond de sécurité ou une preuve du sérieux du client. Cette somme est par ailleurs utilisée pour s’acquitter des frais d’agence et de notaire. Elle doit correspondre aux 10 % du prêt immobilier demandé. Généralement, plus l’apport personnel du client est élevé, plus celui-ci se trouve en mesure de mieux négocier les frais bancaires en vue de bénéficier d’un taux plus intéressant.

L’épargne pour témoigner le sérieux

L’épargne tient aussi une place importante dans la négociation à la baisse du taux d’intérêt d’un crédit immobilier. Elle permet en effet de prouver à l’institution financière que l’on est un bon client. En constituant son dossier, le client doit en effet démontrer qu’il :

  • N’a pas subi de découvert les 6 mois passés ;
  • Ne bénéficie d’aucun crédit au moment de la demande ;
  • Dispose d’un fonds d’épargne solide.

Avec tous ces critères, il est possible de négocier les taux d’intérêt sur son crédit bancaire.

L’âge de l’emprunteur

L’âge est aussi l’un des critères qui sont en relation avec le bénéficiaire. Certaines banques proposent en effet de meilleurs taux pour les plus jeunes. Lorsqu’un client a moins de 36 ans, il peut aussi bénéficier d’un crédit sans apport.

Les critères concernant le crédit

En plus des conditions inhérentes à l’emprunteur, d’autres critères relatifs au crédit peuvent avantager le bénéficiaire pour ce qui est des taux d’intérêt. Il est d’abord important de noter que les institutions financières proposent divers types de prêts immobiliers. Les taux varient en fonction du type de crédit que choisit d’obtenir l’emprunteur. Il existe en effet certains crédits dits amortissables qui permettent de bénéficier de taux beaucoup plus intéressants.

D’autre part aussi, la durée et le montant du crédit sont des facteurs pouvant faire varier les intérêts à payer par le débiteur. En réalité, le remboursement d’un prêt s’étale sur une durée donnée. Plus cette durée sera courte, plus le bénéficiaire pourra profiter d’un prêt immobilier assez intéressant. Il est possible de gagner jusqu’à 1 % de taux d’intérêt sur un crédit remboursé en 10 ans que celui remboursé en 25. Il en va de même aussi pour le montant du crédit demandé avec certaines banques qui proposent des taux bas pour les emprunts élevés.

Par ailleurs, la zone dans laquelle le prêt immobilier est octroyé peut aussi avoir une incidence sur les taux d’intérêt à payer. Les taux pratiqués par les banques françaises et les banques régionales varient d’un milieu à un autre. Ce fait est aussi constaté avec les banques nationales qui appliquent souvent des taux différents en fonction du secteur d’acquisition du crédit.

Bénéficier des aides au financement

Les prêts aidés, il s’agit de l’expression utilisée pour caractériser les crédits octroyés aux particuliers sur lesquels ils bénéficient d’un coup de pouce de la part du gouvernement ou d’un partenaire économique. Ces aides sont de diverses natures. Il s’agit plus précisément de :

  • L’APL propriétaire ;
  • Le prêt immobilier conventionné ;
  • Le prêt épargne logement avec un taux réduit ;
  • Le prêt à taux zéro ;
  • L’aide à l’accession sociale à la propriété, etc.

Pour bénéficier de ces aides, les particuliers doivent respecter certaines conditions spécifiques qui varient suivant le programme choisi. Néanmoins, chacune d’elles vise à permettre à l’emprunteur de bénéficier d’un crédit immobilier au meilleur taux possible.

SIMULEZ VOTRE PRÊT IMMOBILIER
PROFITEZ DES MEILLEURS TAUX DU MOMENT